SécuritéAccès clientsDevenir client
No Bank : Ryad Boulanouar invité de Thierry Ardisson sur Canal+

No Bank : Ryad Boulanouar invité de Thierry Ardisson sur Canal+

Par Mickael Bertrand -  Publié le

Le 3 mai dernier Ryad Boulanouar, créateur avec Hugues Le Bret du Compte-Nickel a été invité par Thierry Ardisson, il y raconte son histoire.

Bien que sorti en octobre 2013, le livre « No Bank » dont l'auteur n'est autre que Hugues Le Bret, a été le prétexte de cette chronique « Le terrien du samedi 20h ». Un livre sur l'histoire commune qu'il a écrite avec Ryad Boulanouar d'un projet un peu fou de créer un compte bancaire sans banque.

Sous-titré « l’incroyable histoire d’un entrepreneur de banlieue qui veut révolutionner la banque » et publié aux Éditions Les Arènes, le synopsis de l'ouvrage est le suivant : « En octobre 2011, Hugues Le Bret démissionne de la direction de Boursorama pour publier en toute liberté son témoignage sur l'affaire Kerviel. Son livre est un succès mais, rapidement, les portes se ferment. Hugues Le Bret a brisé la règle du silence des dirigeants du CAC 40. Le système lui fait payer. C'est un homme libre mais seul. Une rencontre change le cours de son destin. Un surdoué de la technologie, Ryad Boulanouar, a un projet secret : NoBank. Il veut donner à tous l'accès à un compte et à une carte de paiement pour quelques euros seulement.  Avec un petit groupe de francs-tireurs, ils créent le compte Nickel. Leur arme : le nec plus ultra de la technologie. Leurs alliés : les buralistes. Leurs clients : nous tous. D'une plume sensible et juste, Hugues Le Bret raconte la vie de la famille Boulanouar et la chronique de cette entreprise pas comme les autres. ».

Ce projet a déjà vu le jour et nous vous en avions déjà parlé, il s'agit du Compte-Nickel qui a été lancé le 11 février 2014.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur Ryad Boulanouar, n'hésitez pas à regarder l'extrait de Salut les terriens ci-dessous (la chronique commence à 6 min 47 secondes de la vidéo) :

SALUT LES TERRIENS du 03/05/14 - Part. 3 Attention, Génie !
Commentaires